Les besoins éducatifs particuliers.

La notion de besoins éducatifs particuliers est récente dans le système scolaire français. Elle recouvre une population très large et ne renvoie pas à la notion de handicap. Ceci est une synthèse d’une présentation effectuée par Mr Lecuivre, IA DASEN du Lot.

Elle concerne les handicaps physiques sensoriels, mentaux mais également la grande difficulté d’apprentissage ou d’adaptation; les enfants malades; les enfants intellectuellement précoces ; les enfants en situation familiale ou sociale dégradée ; les mineurs isolés ; mineurs incarcérés; les élèves allophones nouvellement arrivés ; les enfants issus de familles itinérantes ou du voyage…

L’objectif est de « garantir à chacun une égalité des chances face aux apprentissages et créer les conditions de la réussite de tous nécessitent des accueils et des prises en charge spécifiques diverses, adaptées et évolutives de ces élèves au sein des établissements scolaires » (Lecuivre)

L’approche par besoins éducatifs proposée se fait dans la perspective de mieux  accueillir les élèves et de créer des conditions toujours plus favorables de leurs apprentissages.

Trois niveaux peuvent être distingués :

  •  la prise en charge dans la classe et autour de la classe
  •  une organisation particulière, éventuellement dérogatoire
  •  un parcours scolaire adapté

Selon Maslow, les besoins humains sont organisés selon une hiérarchie où, à la base se trouvent les besoins physiologiques élémentaires et à son sommet, les besoins affectifs et sociaux. Ce sont ces besoins qui créent la motivation humaine.

A sa base, on y trouve les besoins de maintien de vie, ainsi, un manque, une privation aura obligatoirement un impact sur les autres besoins car la construction des autres étages est alors impossible.

Par exemple, un élève qui manque de sommeil, qui vient en classe sans avoir mangé pourra difficilement répondre aux exigences scolaires.

L’étage au-dessus représente les besoins psychologiques. Un élève qui ne se sentira pas en sécurité dans la classe rencontrera des difficultés pour accéder à l’étage supérieur à savoir le besoin d’appartenance. Ensuite, l’étage au-dessus concerne les besoins sociaux. Un élève qui n’est pas accepté par les autres élèves de la classe rencontrera des difficultés pour se réaliser. Le quatrième étage quant à lui identifie le besoin d’estime de soi. Ce besoin chez l’élève est une condition indispensable pour se réaliser, c’est à dire oser, se lancer dans les apprentissages, apprendre. Lorsque les besoins précédents sont couverts, l’élève aura envie d’apprendre, d’explorer la nouveauté, de se réaliser.

Mais encore, dans l’acquisition des compétences scolaires, les compétences vont s’organiser sous la forme d’une pyramide. Il y aura des sous-compétences à acquérir avant de pouvoir acquérir une compétence que l’on trouve dans le programme. Par exemple, pour lire, tout le travail effectué en maternelle, en travaillant sur les lettres, les syllabes, les comptines avec les rimes sont des sous compétences que l’on travaille pour ensuite pouvoir  accéder à la compétence « savoir lire ».

Pour écrire, il y a les comptines avec les gestes, la motricité, des activités avec des gommettes, des activités artistiques qui permettront de rentrer dans la compétence de « savoir écrire ».

Mon travail de maitre D est d’observer l’élève dans sa posture, en classe, face à une activité, avec ses camarades, etc… Et de dégager des besoins lui permettant de s’intégrer socialement,  et scolairement. Ces besoins se retrouvent exprimés dans la pyramide de Maslow. Lorsque l’élève arrive au palier du »besoin de s’accomplir » , j’observe, j’analyse quelles sont les compétences qui devraient acquises ou qui sont en cours d’acquisition. Je creuse ensuite pour voir quelles sont les sous-compétences qui ont besoin d’être travaillées pour que la compétence plus générale soit acquise.

Lorsque je parle de besoins, je parle de l’ensemble de ces strates invisibles que l’enfant doit acquérir pour arriver à acquérir une compétence inscrite dans le programme de l’éducation nationale.

Des besoins éducatifs des élèves aux élèves à besoins éducatifs particuliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.